Les membres de World-4U conjointement avec l’Office du tourisme camerounais, notre partenaire, vous convient à partir à la découverte des chefferies du Cameroun. Pays discret, à la nature et population des plus diversifiées, le Pays mêle modernisme et traditionnel de la plus agréable des façons.

À la découverte du Cameroun ancestral

Pays de l’Afrique centrale, le Cameroun est étiré entre le Lac Tchad au Nord et une façade atlantique donnant sur le golfe de Guinée au Sud-ouest. Il est bordé par le Nigéria, le Tchad, les Républiques centrafricaine et du Congo, le Gabon et la Guinée équatoriale. De forme triangulaire, le pays est découpé en 10 régions, dont celui de la Capitale Yaoundé.

Terre de migration, le « Camarões (Pays des crevettes) » découvert par les Portugais est, entre autres, le berceau de la civilisation bantou*, un peuple de chasseurs-cueilleurs. Le Pays, reconnu au XVe siècle, abrite, de surcroît, une grande diversité culturelle, ethnique et paysagère.

Véritable « Afrique en miniature », le Cameroun est donc tout à fait propice à la randonnée. À titre d’exemple, il met en avant des montagnes, des paysages volcaniques, de même que de nombreux parcs nationaux pour observer la faune et la flore. Mais, plus spécifiquement, les chefferies du Cameroun, d’anciens royaumes qui regroupent des villages, aux coutumes vieilles de plusieurs siècles, et leurs habitants.

Les chefferies du Cameroun insolite en pays Bamiléké

Carte du Cameroun insolite
Carte du « Cameroun insolite »

Situé au Nord-ouest de Yaoundé, autour de Bafoussam, le pays Bamiléké dissimule la plus grande ethnie du Pays, d’origine égypto-nubienne. World-4U et son équipe vous suggèrent différentes visites aux travers des chefferies de ces hauts plateaux de l’Ouest, un paysage de savane (grassland) grandiose.

Des suggestions, tout à fait modifiables selon les envies de chaque voyageur, au départ de Douala  :

  • Bafoussam, carrefour culturel de la région Ouest, est entourée de collines. Elle bénéficie, en particulier, d’un climat tempéré qui permet d’échapper à la chaleur de Douala. Sa chefferie vieille de 800 ans, témoigne  du dynamisme de la royauté Bamiléké. Un détour vers les magnifiques chutes de la Metché ou vers le lac de cratère de Baleng vous feront découvrir une partie des richesses naturelles du Cameroun.

Dans un rayon entre 50 et 100 km environ, il est aussi recommandé de partir à la découverte d’autres chefferies du Cameroun.

Autour de Baffoussam

  • Bafut, une commune rurale composée d’un magnifique palais (UNESCO) en briques de terre cuite. Il est le symbole de la souveraineté du Fon (chef traditionnel), et de ses loges de sociétés secrètes. Au centre, l’élément architectural et religieux le plus important  : l’« Achum ». Un sanctuaire traditionnel comptant parmi les plus anciens du Cameroun. Le tout borde une forêt sacrée, regorgeant d’essences médicinales, où les disparus retournent rejoindre leurs ancêtres.
  • Bandjoun, l’une des plus belles et plus imposantes chefferies du pays, vielle de 500 ans. La grande case (XVIIIe siècle) haute de près de 20 m,  domine le village. Elle sert de lieu de rassemblement pour les personnages importants. La case est constituée d’un toit de chaume qui repose sur 60 piliers en bois sculptés. Elle est considérée comme le « monument phare » du pays Bamiléké. Son musée abrite de superbes trésors royaux.
  • Dschang, station climatique entourée de collines recouvertes de bananiers, palmiers et plantations de thé. Les chefferies, typiques, sont protégées par des portes d’entrées surmontée de toits coniques ou pyramidaux. Ils symbolisent, tout particulièrement, le Conseil M’Kamvu (notables). Peut-être aurez-vous l’occasion d’y apercevoir le « Fo (chef) » ?
  • Foumban (XVe siècle), capitale de l’ancien sultanat Bamoun. Venez admirer son Palais royal jouxtant les cases des femmes. Son musée est l’un des plus complets en termes d’art africain. La région est spécialisée, plus précisément, dans le travail du coton coloré décoré des symboles royaux. Le caméléon (adaptation), le crocodile (longévité), la mygale (sens de l’orientation), la tortue (sagesse) et le double gong ou cloche jumelée (paix). Extension possible vers Foumbo, un village de pêcheurs du département du Noun.

*Populations vivant au Sud de l’équateur

Laissez un avis

requis